L’Unité a pour objet de fédérer et promouvoir toutes les initiatives de recherches actuelles et futures en matière d’architecture, quelle qu’en soit l’échelle (de l’objet au territoire) et quelle qu’en soit l’approche scientifique (sciences et techniques, sciences humaines et sociales, research by design…).

On citera notamment :

  • La théorie et la critique architecturale et territoriale
  • La recherche technologique (matériaux, processus de mise en oeuvre, …)
  • L’histoire, la culture, la société, l’économie, …
  • La recherche sur les pratiques et les démarches en architecture et en aménagement de la ville et des territoires
  • La recherche sur les méthodologies et les démarches conceptuelles
  • La recherche sur et par le projet (research by design)
  • Les techniques de communication et de représentation du projet
  • La didactique
  • Les approches numériques et l’utilisation des TIC

Laboratoires

Team 11

Les recherches du laboratoire questionnent l’architecture en tant que pratique culturelle collective au service du développement d’une société soutenable et solidaire. Il fédère ainsi des recherches ayant comme objet commun la réflexion sur l’espace construit, en interrogeant tant les modalités de conception que de production et d’usage dans une approche systémique. A travers deux approches complémentaires et indissociables qui sont HABITER & PROCESSUS, les trois axes prioritaires du laboratoire TEAM 11 sont :

-Etudes des interactions entre espace et occupants, entre occupants au sein de l'espace, approche objective et subjective du confort et du bien-être (subjective wellbeing). Implications de ces approches dans les processus de conception architecturale.

- Implication des approches architecturales low-tech, résilientes et régénératives, sur la conception, la réalisation et l'usage.

- Etudes des pratiques collaboratives et interactions entre acteurs, assistance à la maîtrise d’ouvrage et assistance à la maîtrise d’oeuvre.

Site web -  Suivre sur Facebook

LNA

Le laboratoire de culture numérique en Architecture (LNA) travaille sur l’intégration des nouvelles techniques numériques de l’information et de la communication (NTIC) dans la recherche et la pratique du projet en architecture. L’approche du groupe de recherche est de travailler sur la transposition de la culture numérique qui émerge de plus en plus dans la société à la pratique de l’architecture. Trois axes prioritaires:

- développement et amélioration des outils d’acquisition et de modélisation de l’information numérique architecturale

- intégration des outils, des processus et des principes de l’approche numérique dans la conception architecturale;

- développement des modes de représentation et de production d’image numérique architecturale.

Site web

PAPier - Pédagogie Architecture, Paysage et Patrimoine

Les thématiques de recherches du laboratoire se situent à l’interface entre la discipline architecturale et les Sciences de l’Éducation, au travers d’un dialogue permanent entre apprenants, didacticiens, professionnels et pédagogues. Elles s’inscrivent dans le cadre conceptuel pédagogique de l’Approche par Compétences (APC) et s’articulent aux recherches des Réseaux PAPier et RAMAU. Elles s’appuient notamment sur l’histoire de l’enseignement de l’architecture et sur l’observation de l’évolution des pratiques professionnelles, et sur les travaux de recherche sur la sociologie des professions. Trois axes prioritaires:

- Mécanismes (meta)cognitifs de développement des compétences;

- Observatoire des pratiques professionnelles (FC, FP, ST);

- Stratégies d’enseignement, technologies et espaces d’enseignement.

Site web

 

Ville - Territoire -Paysage (VTP)

Recherche fondamentale et "de terrain" ayant l’ESPACE (bâti/non-bâti, visible/invisible, perçu/vécu) comme objet d’étude et le PROJET comme méthode d’investigation située (site-specific).

Lectures (diachroniques et synchroniques) et monitorages (observations in situ, relevés de terrain) comme outils de connaissance indispensables à la mise en place de visions/attitudes prospectives (scénarios, forward looking) ré-orientant la transformation dans le temps. Liens continus tissés entre les théories et les cultures locales (projets déjà-là, inscrits dans des territoires-laboratoire).

Approche qualitative proche des habitants, faisant de l'observation un outil performant pour l'énonciation d'issues théoriques et pratiques partagées (Recherche « par le projet/by design »-Recherche action): le paysage comme expression des conditions naturelles continuellement adaptées aux projets culturels de communautés situées (interrelation entre actions humaines et naturelles - CEP 2000)

Quatre axes prioritaires :

  • Histoire-Théorie-Projet des Morphologies Urbaines/Paysagères (actions d’anthropisation)
  • Etude/Projet des Systèmes/Typologies des Structures et Infrastructures (héritage/mémoire/perception)
  • Techniques & systèmes de régénération/réaffectation par l'interaction humaine et naturelle à travers des projets de re-paysagement/ré-interprétations des équilibres entre les actions/matériaux naturels et les cultures/besoins humains
  • Écritures naturelles et humaines des milieux: dessins/textes/relevés comme outils d’observation, d'interprétation et de pro-jet pour la reconstruction de systèmes homme/nature soutenables.

ndrscr

Le laboratoire ndrscr porte sur les liens entre architecture et politique et plus précisément sur les relations d'influence mutuelle entre artefacts architecturaux, technologie, politique et société. ndrscr cherche à mettre au jour les intentions d'un projet d’architecture ou urbain afin de comprendre les conséquences politiques de la conception des objets qui nous entourent. ndrscr s’intéresse aux angles morts et aux controverses de l’histoire des infrastructures urbaines et des politiques à l’œuvre dans la réalisation de projets architecturaux. Pour mener ses travaux ndrscr propose de s’engager auprès des collectivités, notamment des groupes et populations marginalisés ou discriminées et interagir avec plusieurs groupes de la société civile.

Partagez cette page