Ville - Territoire -Paysage (VTP)

Recherche fondamentale et "de terrain" ayant l’espace (bâti/non-bâti, visible/invisible, perçu/vécu) comme objet d’étude et le projet comme méthode d’investigation située (site-specific).

Lectures (diachroniques et synchroniques) et monitorages (observations in situ, relevés de terrain) comme outils de connaissance indispensables à la mise en place de visions/attitudes prospectives (scénarios, forward looking) ré-orientant la transformation dans le temps. Liens continus tissés entre les théories et les cultures locales (projets déjà-là, inscrits dans des territoires-laboratoire).

Approche qualitative proche des habitants, faisant de l'observation un outil performant pour l'énonciation d'issues théoriques et pratiques partagées (Recherche « par le projet/by design »-Recherche action): le paysage comme expression des conditions naturelles continuellement adaptées aux projets culturels de communautés situées (interrelation entre actions humaines et naturelles - CEP 2000)

Quatre axes sont prioritaires :

  • Histoire-Théorie-Projet des Morphologies Urbaines/Paysagères (actions d’anthropisation)
  • Étude/Projet des Systèmes/Typologies des Structures et Infrastructures (héritage/mémoire/perception)
  • Techniques & systèmes de régénération/réaffectation par l'interaction humaine et naturelle à travers des projets de re-paysagement/ré-interprétations des équilibres entre les actions/matériaux naturels et les cultures/besoins humains
  • Écritures naturelles et humaines des milieux: dessins/textes/relevés comme outils d’observation, d'interprétation et de pro-jet pour la reconstruction de systèmes homme/nature soutenables.

Partagez cette page