L'architecte intervient à toutes les échelles de la conception de l'espace, de la plus petite unité spatiale (une scénographie d'exposition) aux plus grandes dimensions (une étude sur un territoire urbain ou rural).

Prendre part à toutes les phases du processus de transformation de l'espace

  • Analyser (un bâtiment à caractère industriel désaffecté permet-il une reconversion pertinente ?) ;
  • Concevoir (le développement de plusieurs hypothèses de projet en relation avec la nouvelle fonction choisie pour ce bâtiment industriel) ;
  • Prendre des décisions (guider les décideurs politiques vers un choix de reconversion adéquat) ;
  • Agir (mettre en oeuvre l'ensemble des phases de réalisation) ;
  • Evaluer (tirer un bilan de l'utilisation, par exemple énergétique, du bâtiment reconverti à court, moyen et long termes).

Pratiquer dans de multiples secteurs, types et domaines d'activités

Les secteurs d'activités sont variés. Qu'il s'agisse des pouvoirs publics (une commune, une province, la région...), du privé (une famille, une entreprise...) ou du milieu associatif, l'architecte est un interlocuteur incontournable pour réfléchir et faire évoluer notre cadre de vie.

Au sein de ces différents secteurs, le type même de son activité peut varier.

La tâche du maître d'oeuvre, celle qui permet de passer à la phase construite, est la plus connue. Le rôle de conseil est également bien présent dans les phases d'anticipation car il permet de soulever des questions, de prévoir des réponses, d'analyser des faits à postériori, de proposer de nouvelles pistes de réflexions. Par ailleurs, les filières de recherche fondamentale et/ou appliquée offrent des perspectives de carrières scientifiques.

Les activités liées aux différents domaines d'intervention deviennent de plus en plus spécifiques. Il en va ainsi pour la restauration et la conservation du patrimoine, comme de l'urbanisme ou du paysage, ou encore, de toutes les questions d'ordre plus général telles que la mobilité ou encore l'impact environnemental. Ces domaines d'activités sont bien évidemment abordés lors du cursus initial mais font l'objet de formations complémentaires ou continues pour une spécialisation plus avancée.

Salarié ou indépendant ?

Si vous souhaitez développer une carrière d'architecte indépendant, sachez que la profession d'architecte est une profession dont le titre est protégé.

Afin d'être autorisé à exercer la profession d'architecte en Belgique en quelque qualité que ce soit, vous devez obligatoirement être inscrit à l'un des tableaux de l'Ordre ou à l'une des listes de stagiaires. En tant qu'architecte stagiaire, vous devez vous inscrire à une liste annexée au tableau du Conseil de l'Ordre compétent, à savoir celui au sein duquel votre maître de stage est lui-même inscrit.

Le stage constitue un complément obligatoire aux études académiques effecuté sous le contrôle de l'Ordre. Il a une durée minimale de 24 mois à effectuer à raison de prestations de 6 mois minimum dans un même bureau (ou type d'activité). Le stage normal s'effectue chez un maître de stage qui doit assurer la formatioin de ses stagiaires en les faisant participer à la vie de son bureau.

Autant de carrières que d'architectes

Une carrière d'architecte est rarement linéaire, elle évolue avec les centres d'intérêt, les opportunités et les rencontres.

En résumé, en fonction du domaine d'intervention, du secteur et du type d'activité, en enfin de son statut, l'étudiant pourra être amené à :

  • devenir chercheur dans une université ou un centre de recherche dans la conservation du patrimoine ;
  • travailler pour un centre hospitalier et mener à bien un projet de transformation complète d'un service ;
  • aider une association à faire valoir le droit au logement pour tous en proposant des reconversions de bâtiments industriels en logements ;
  • développer son propre bureau ;
  • faire des études de faisabilité allant jusqu'au projet pour une entreprise qui voudrait étendre ses activités ;
  • être collaborateur dans un bureau spécialisé dans la réponse aux concours internationaux ;
  • devenir théoricien ou critique d'architecture et publier ;
  • être responsable dans une grande administration des questions liées à l'aménagement du territoire ;
  • ...

Découvrir des portraits de diplômés

Partagez cette page