Faculté d'Architecture

Philippe Madec, pionnier du développement durable en urbanisme et architecture

Docteur Honoris causa



Ce samedi 19/3 se tiendra la séance de remise des insignes de Docteurs honoris causa de l’Université de Liège. Le Professeur Philippe Madec sera mis à l’honneur sur proposition de la Faculté d’Architecture. Interview de la Professeure Julie Neuwels, sa marraine pour l'occasion.

La Professeure Julie Neuwels sera la marraine de cette figure atypique, à la fois architecte et urbaniste praticien, directeur de recherche, Professeur à l’ENSA de Rennes et expert auprès de diverses institutions. Ma première rencontre avec Philippe Madec fut à travers ses écrits que j’ai découverts avant d’entamer ma thèse de doctorat. Quelques années plus tard, lors de mon mandat post-doctorat en tant que chargée de recherches FNRS, il est devenu un de mes “terrains d’étude”. J’étudiais alors la diversité des rapports aux équipements techniques et à l’habitabilité qu’entretiennent les architectes dans le cadre de la conception de logements “durables” collectifs. Ses travaux sur - voire son combat pour - la ventilation naturelle m’ont amenée vers son atelier. Certains de nos étudiants ont d’ailleurs pu m’entendre à ce sujet lors de cours que je donne en Bachelier.

Une figure engagée

Philippe Madec est engagé depuis de très nombreuses années en matière de construction éco-responsable, mais ce n’est que depuis peu que son travail et son engagement sont vraiment reconnus. Et cet engagement nécessite encore aujourd’hui des combats et des prises de risque. Par exemple, pour obtenir le droit de mettre en œuvre un système de ventilation naturelle dans les logements que son atelier a conçu à Saint-Nazaire, ils ont dû mener une véritable bataille technico-administrative deux ans durant. De fait, la démarche n’est pas évidente car Philippe Madec  appelle ni plus ni moins à “transpasser” les héritages modernistes, et donc la manière dont nous concevons et construisons, mais aussi la manière dont considérons le rôle social de l’architecte. Il résume assez bien l’ensemble de ses réflexions dans son dernier ouvrage “Mieux avec moins”. On peut y lire :

« Nous devons faire le deuil du modernisme. Transpassons-le. Voilà une exigence absolue. Le réussir est un impératif historique. Il n’y a pas à tergiverser. (...) Le monde des bâtisseurs, plus technico-économique que philosophico-politique, a tendance à penser que la solution viendra de la technologie, et certainement par la construction. Ils oublient que bâtir ne signifie pas construire, qu’habiter ne veut pas dire se loger. » (Madec, 2021, p.68 et 70)


Il est aussi connu pour son "Manifeste pour une frugalité heureuse en architecture et aménagement des territoires urbains et ruraux" rédigé en 2018 avec Dominique Gauzin-Muller et Alain Bornarel et auquel ont adhéré près de 14.000 personnes, dont nombre d’architectes.

Un questionnement autour du rôle de l’architecte 

Un des intérêts des travaux de Philippe Madec est, à mon sens, qu’ils abordent les stratégies propres à la discipline architecturale, se distançant des solutions purement techniques, sans pour autant proposer un “modèle” architectural. Plus encore, il appelle à la repolitisation du métier d’architecte : à ancrer nos pratiques dans une intentionnalité éthique, à créer de nouvelles alliances impliquant humains et non humains, et à nous engager pleinement dans une posture d’innovation, avec humilité, quitte à se mettre hors la loi. 

Philippe Madec porte donc un message positif sur le rôle de l’architecte qu’il traduit, dans le cadre de sa pratique, par des approches innovantes. Celles-ci concernent bien sûr la mise en œuvre d’un bioclimatisme contemporain mais pas uniquement. Par exemple, dans le cadre d’un concours pour la construction de logements collectifs à Bordeaux, il n’a pas présenté de projet mais un texte de deux pages proposant la mise en place d’un vaste processus participatif. 

Son message et ses démarches intéressent en tout cas certains de nos étudiants qui se saisissent de ses travaux et/ou réalisations dans le cadre de leur TFE. 

Philippe Madec sera invité prochainement à donner une conférence à la faculté. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être tenu.e au courant de cet événement. 

En savoir + 

Présentation de Philippe Madec sur le site ULiège

Atelier Philippe Madec 

Partagez cette news